Période des transferts terminée. ALLELUJAH !

01. septembre 2017 Une vie de Gooner 0
Période des transferts terminée. ALLELUJAH !

Les transferts c’est fini ! JE REPETE, C’EST FINI ! Merci ! Entre rumeurs totalement bidons, course au petit papier qui fera le plus de lectures, joueurs, staffs et dirigeants à l’attitude étrange … on en avait un peu ras le bol. Bilan de ces 2 mois d’été à Arsenal et dans le BIG 6 anglais.

Attention, cet article n’est pas « exhaustif » et nous ne parlons ici que des transferts « principaux ».

À Arsenal, c’était bien parti …

Souvenez-vous au mois de juillet : Arsenal annonce quasi coup-sur-coup deux belles signatures et un record de transfert ! On se dit alors, avec l’arrivée de Lacazette de Lyon et celle de Kolasinac de Schalke, qu’on est bien parti pour lutter pour les sommets. Ce sont deux transferts indispensables, avec un poste d’attaquant doublé par nos 2 SUPER frenchies, et une défense un peu plus « solide » encore.

Il manque encore, concrètement, une ou deux arrivées pour venir définitivement clôturer dans le sens des arrivées. On parle alors d’un certain « Lemar », nom qui reviendra bien plus tard, ou de Seri pour venir alimenter notre milieu de terrain un peu « fragile ».

Un choix de conserver à tout prix les meilleurs joueurs.

Le mois d’août sonnera le début du « grand n’importe quoi » des journaux et journalistes qui, on le sait, font quand même 80% des idioties du marché des transferts. Il faut bien être sûr de vendre des journaux et de faire du clic. Tout est bon, même les histoires à la con. Celle qui à Arsenal nous aura tenu chaud jusqu’au bout, c’est le cas d’Alexis Sanchez. Et, à moindre mesure, celui d’Ozil.

En fin de contrat tous les deux en fin de saison, c’est pour beaucoup le « bon moment » de les prolonger OU de les vendre. Et bien rassurez-vous, à Arsenal, on fait … ni l’un ni l’autre ! Un pari osé de la part de Wenger, que je soutiens en partie sur ce point. Car vendre ces 2 éléments à la volée, c’est affaiblir considérablement l’équipe en ce début de saison sans être sûr de pouvoir véritablement la renforcer.

Une gestion vaseuse de l’effectif

À l’inverse, cet épisode « partira, partira pas » va avoir des conséquences douteuses sur l’ensemble de l’effectif. Encore une fois, ce sont les médias qui vont envenimer l’affaire. Aujourd’hui, rien ne peut confirmer que Sanchez souhaitait véritablement partir d’Arsenal à l’intersaison, ni de sa volonté de ne pas prolonger. Alors, on « suppose ». Mais si ces faits s’avèrent fondés, c’est alors une mauvaise gestion de la part d’Arsenal ET du joueur.

Car, qui ne dit rien, consent. Et le silence de Sanchez durant les deux mois fut une très mauvaise stratégie… Wenger s’accroche lui au Chilien comme une bouée dans un océan qui s’élargit plus les jours avancent. Pour ne pas revivre le traumatisme Fabregas/RVP, Arsène et catégorique et conserve Sanchez, quittes à créer au sein de son propre effectif des tensions.

Jusqu’au bout du mercato, City a visiblement fait le forcing pour recruter le Chilien. Arsenal, à bout de souffle, a faillit laisser partir sa pépite. Mais sans solution de remplacement concrète, impossible de laisser filer l’attaquant. Maintenant, Arsenal a 4 mois pour convaincre sur le terrain et en dehors Ozil et Sanchez de signer un nouveau bail. Pour les moins optimistes, le club a 4 mois pour leur trouver un remplaçant digne et à leur hauteur !

Objectif principal : dégraisser

Sur le plan des départs, là-aussi le constat de cette période de transfert est mitigé ! Avec pléthore de joueurs en début de mercato, c’était évident qu’Arsenal devait dégraisser. Mais, soit parce que « trop gourmand », soit parce que les joueurs ne sont pas assez « bon », Arsenal va là aussi en partie se casser les dents. Six joueurs ont finalement quitté le club. Campbell et Pérez en prêt. Sanogo, Szczesny, Gibbs transférés.

Les cas de Chamberlain et Paulista sont à prendre avec plus de prudence. Si leur transfert a rapporté de l’argent au club, je ne suis pas sûr (vue la situation en termes d’arrivées) que ces transferts n’aient pas affaiblis l’effectif. Si un défenseur ET/OU un ailier droit avaient été acheté et le remplacement de l’un de ces 2 joueurs acté, l’opération aurait été parfaite.

Finalement, ici comme souvent, c’est le board qui se frotte les mains. La balance des transferts est dans le positif, moins de salaires seront à verser les profits continueront d’atterrir dans les poches de nos CHERS (même très chers) dirigeants.

Pas d’agent pour un gros transfert

L’argent, parlons-en. C’est peut-être la phrase qui restera le plus selon moi dans cette période de mercato. Celle qui risque de déclencher une grosse colère parmi les supporters À quelques heures de la fermeture du marché des transferts, plusieurs sources concordent pour dire qu’Arsenal n’a pas d’argent pour faire un gros coup, à moins d’un départ.

Arsenal n’a pas d’argent ? Parmi les clubs anglais, c’est l’un des plus radins en dépense, et l’un de ceux qui gagne le plus sur les tickets, produits dérivés, sponsoring… En clair, Arsenal ne sort quasiment jamais le chéquier, mais à priori le compte en banque est souvent réapprovisionné. Arsenal était « ambitieux » en début de mercato. Tellement, qu’à la fin, « à peine »  plus de 80 Millions d’Euros ont été dépensés (Sortie de la folie Football Business, on est d’accord pour dire que c’est ENORME). Soit, le prix de Moratta pour venir à Chelsea …

J’ai toujours apprécié l’envie d’Arsenal de respecter le fair-play financier, de respecter la valeur de l’argent et de ne pas vouloir dépenser plus que ce que peut coûter un joueur. Ce marché des transferts a été du grand n’importe quoi en terme d’envolée des prix. Mais sans en arriver là, je reste persuadé que le board aurait pu signer un très bon joueur sans dépasser les clous. Il en était presque de la future survie du club.

Le point optimiste du jour : des jeunes qui poussent

L’avenir du club parlons-en. C’est peut-être le point le plus stressant après cette fin de mercato. Au global, le marché d’Arsenal est loin d’être catastrophique. Pourtant, tous les faits précédemment exposés ne sont pas rassurant quant au futur gunner. Arsène semble, de plus en plus, isolé et à contre-courant des supporters, du staff parfois, des joueurs et même du board. Il n’y a eu aucune « logique » ou « stratégie » claire de la part des dirigeants et du club.

Comme sur le terrain, c’était un peu au petit bonheur la chance. Évidemment, cet effectif est parfaitement compétitif. Mais on aurait aimé que certains points soient clarifiés : Sanchez, Ozil… L’avenir donc, il passera certainement par nos 2 ou 3 petites têtes des équipes jeunes qui ont montré un grand talent lors de la phase de préparation. Neilson doit intégrer l’équipe première. Il est une solution (peut-être pas miracle) qui pourrait nous sortir de certaines situations délicates.

Arsenal réalise un mauvais début de saison, son mercato n’est pas une grande réussite (ni un échec, d’ailleurs), et les voyants semblent loin d’être tous au vert. Tout ça réuni rend forcément n’importe quel supporter gunner pessimiste. La fin de ce mercato signe, heureusement, un nouveau « départ ». Désormais, la situation est évidente. Sanchez et Ozil sont des joueurs d’Arsenal, Giroud et Lacazette nos deux attaquants vedettes, Ramsey, Wilshere, Xhaka, El Neny nos milieux de terrain, et notre défense s’articulera autour de Kos, Mustafi, Kolasinac, Bellerin. Alors maintenant, on arrête les discussions, on se met au travail, on avance … et je l’espère on réussit ! Sinon le mercato d’hiver, et plus encore l’intersaison prochaine seront une catastrophe …

Tops et Flops

TOPS FLOPS
 – L’arrivée de Lacazette
– L’arrivée de Kolasinac
– Le dégraissage en partie réussi
– Sanchez & Ozil toujours dans l’effectif (sur le plan sportif)
– Pas de « Panic Buy » en fin de mercato
– Un effectif assez équilibré et conservé
 – Le manque d’ambition sur Lemar en début de mercato
– La stratégie du club pas claire
– La gestion du dossier Sanchez
– Un milieu de terrain en moins
– Le « pas d’argent pour un gros coup » de fin de mercato
– Sanchez & Ozil toujours dans l’effectif (sur le plan financier)

 

Les anglais, pas pire, pas forcément mieux !

Un acheteur « compulsif »

Dans le reste de l’Angleterre, parmi les clubs « favoris », City fait figure de boulémique. Et les choses auraient pu encore s’amplifier dans les dernières heures du mercato. Avec 5 arrivées, c’est le club qui a enregistré le plus de nouveaux joueurs. Celui aussi qui a enregistré le plus de départs. Une revue profonde de l’effectif qui ne change pas grand chose à la physionomie de l’équipe. City est paré pour le titre, mais attention à l’aspect défensif.

Des clubs raisonnables et des effectifs plutôt équilibrés

Pour le reste, le marché anglais a été assez calme, finalement. Et oui, si l’on regarde, il n’y a pas qu’à Arsenal que les arrivées se sont comptées sur les doigts de la main. Liverpool est certainement le club qui a le plus géré son affaire : un seul départ, un effectif capable de poursuivre sur sa lancée, Coutinho conservé et l’arrivée de Salah qui apporte un vrai plus (les supporters et joueurs d’Arsenal peuvent déjà le confirmer).

Le mercato de Chelsea semble dans le même esprit que celui d’Arsenal. Beaucoup de départs, peu d’arrivées. 2 renforts de choix avec Morata et Bakayoko … mais des secteurs qui auraient peut-être mérité un peu plus. La différence avec les gunners ? Chelsea est champion en titre, aucun problème d’effectif à part (quand même) le cas Costa. Donc pas le feu au lac !

United a frappé fort … fort mais seulement 3 fois ! Après un mercato fou (au sens propre et figuré) l’an dernier, Mourinho a été un peu plus raisonnable et renforcé là ou il fallait. L’arrivée de Matic et Lukaku, 2 cracks de la Premier League, aux côtés des Pogbas, Ibra et compagnie laisse penser que United est avec City le club le plus armé pour le titre. Wait and see !

Les spurs, eux, avaient annoncé la couleur dès le début. Très peu de mouvements attendus, un effectif dans la stabilité. Normal, Tottenham sort de l’une de ses meilleures saisons et, clairement, n’a aucune chance de faire mieux (ah ah ah, vous croyez quand même pas qu’on allait dire du bien de ce club ?!).

Récap’, club par club

Arrivées Départs
ARSENAL
Lacazette (Transfert) > Lyon
Kolasinac (Transfert) > Schalke 04
Pérez (Prêt) > La Corogne
Campbell (Prêt) > Bétis
Gibbs (Transfert) > WBA
Chamberlain (Transfert) > Liverpool
Paulista (Transfert) > Valence
Szczesny (Transfert) > Juventus
Sanogo (Transfert) > Toulouse
CHELSEA
Morata (Transfert) > Real Madrid
Bakayoko (Transfert) > Monaco
Rudiger (Transfert) > AS Rome
Caballero > City
 Pasalic (Pret) > Spartak Moscou
Zouma (Pret) > Stoke
Matic (Transfert) > United
Terry (Transfert) > Villa
Aké (Transfert) > Bornemouth
Traoré (Transfert) > Lyon
Bergovic > Bornemouth
Cuadrado (Transfert) > Juventus
LIVERPOOL
Chamberlain (Transfert) > Arsenal
Salah (Transfert) > AS Rome
Solanke (Fin contrat) > Chelsea
 Origi (Prêt) > Wolfsburg
MANCHESTER CITY
Mendy (transfert) > Monaco
Danilo (Transfert) > Rel Madrid
Walker (Transfert) > Tottenham
Moraes (Transfert) > Benfica
Silva (Transfert) > Monaco
Nasri (Transfert) > Antalyaspor
Fernando (Transfert) > Galatassaray
Iheanacho (Transfert) > Leicester
NAvas > FC Séville
Nolito (Transfert) > Séville
Clicy (Transfert) > Istanbul
Caballero > Chelsea
Unal > Villareal
Hart > West Ham
MANCHESTER UNITED
Matic (Transfert) > Chelsea
Lukaku (Transfert) > Everton
Lindelof-nIlson (Transfert) > Benfica
 Januzaj (Transfert) > REal Sociedad
Rooney (Transfert) > Everton
TOTTENHAM
Aurier (Transfert) > Paris
D. Sanchez (Transfert) > Ajax
 N’jie (Transfert) > Marseille
Walker (Transfert) > City

Laisser un commentaire